PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Communiqué de presse du 26 juin 2012

mardi 26 juin 2012

L’association "Pour les Chambaran Sans Center Parcs" vient de déposer, ce lundi, un nouveau recours devant le Conseil d’Etat en vue d’annuler l’autorisation de défrichement du Center Parcs accordée en 2010 par la préfecture de l’Isère.

Suite à une étude approfondie par nos avocats, il en ressort qu’il y a bien matière à contester cet acte administratif qui menace une forêt constituée d’espèces végétales et animales remarquables dont 85% de sa superficie est recouverte de zones humides, en liaison avec la très précieuse nappe aquifère de molasse du Miocène reconnue de valeur patrimoniale notamment par le SDAGE Rhône Méditerranée Corse.

Ce recours fait suite aux 2 recours précédents déposés devant le Conseil d’Etat qui concernaient la révision simplifiée du PLU de Roybon ainsi que du permis de construire du Center Parcs.

Parallèlement l’association continue de multiplier les réunions publiques en informant les populations de la menace de leur patrimoine aquifère par des fonds publics dans ce projet exubérant des années 70, repeint en vert afin de séduire une petite communauté de maires dont la vision économique se réduit à détruire un patrimoine exceptionnel pour créer des emplois qui ne résoudront pas, ne le savons, la préoccupante problématique du chômage local.

Suite au blocage du projet que nous menons en justice depuis 2 ans, suite au ralliement clair d’une partie de la population ainsi que d’un nombre croissant d’élus à notre cause contre ce projet ( aussi bien au niveau régional que départemental ), les partisans de ce projet, eux ( quelques roybonnais ), ont réagit en créant une association de défense ....

Cette association organise prochainement un rassemblement au stade de Roybon, dans le but de dire à Pierre & Vacances : Ne partez pas ! il y a encore des gens que cela intéresse !

Stéphane PERON
Président de "Pour les Chambaran Sans Center Parcs"