PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Lot-et-Garonne : le projet de Center Parcs essuie de lourdes critiques du CESER

par PCSCP David.
Mis à jour le mardi 17 mars 2015

Un avis du CESER (Conseil économique, social et environnemental de la région Aquitaine) nous a été transmis par un journaliste économique national :

PDF - 160.4 ko
Lot-et-Garonne : le projet de Center Parcs essuie de lourdes critiques du CESER

On voit que le CESER Aquitaine soulève des questions similaires au projet de Center Pars à Roybon.

Cet organisme est composé :

  • des responsables des divers secteurs d’activités économiques,
  • des représentants des organisations professionnelles,
  • des syndicats de salariés,
  • d’organismes collectifs,
  • d’associations...

Il est l’expression de tous ces acteurs économiques et sociaux réunis dans une même assemblée, que l’on identifie comme les « forces vives » d’une région.

En Aquitaine, on voit que des acteurs économiques de terrain dénoncent une aberration financière.

Cet avis a été voté notamment par :

  • 8 représentants du MEDEF
  • 13 de la CGT
  • 3 de la CFDT
  • 7 de FO
  • 3 de l’UNSA
  • 2 de la CFE CGC
  • 3 du CCI
  • 3 de la Chambre des métiers
  • 2 de l’Union artisanale
  • 2 de la Chambre d’Agriculture

Des articles en parlent dans la presse :

Extraits :

L’argument de poids de l’emploi mis en avant par le Conseil général sur ce projet n’a pas, non plus, convaincu la société civile qui dénonce des « emplois à petits salaires (Smic horaire) et à horaires faibles », le tout avec un « turnover important tel qu’observé sur d’autres sites du groupe ». Et d’évaluer une facture de 110 000 euros pour le Conseil général par emploi créé.

Côté incidence environnementale, le Ceser appelle les pouvoirs publics « à la plus grande vigilance » et « à des études d’impact plus précises. » Au final, l’avis pour le Center Parcs en Lot-et-Garonne est très réservé. L’instance consultative régionale invite même les élus à mettre le débat sur la place publique et à enclencher un processus de concertation.

Sans remettre en cause les retombées fiscales (1,3 M€ /an) et économiques (5 M€/an selon les estimations), le Ceser s’interroge sur le financement de la partie hébergement (400 cottages) assurée par des investisseurs privés, institutionnels ou particuliers, avec possibilité de défiscalisation. L’assemblée note la présence, parmi les investisseurs institutionnels de banques, des mutuelles mais aussi de la Caisse des Dépôts. Elle estime que le produit de défiscalisation équivaut à une aide publique déguisée, assumée par l’État. Dans le cas de l’investisseur CdC, elle s’interroge sur la mobilisation d’une partie de l’épargne destinée au financement de projets d’intérêt général, comme le logement social, au profit d’un projet bénéficiant à un groupe privé. Là aussi, elle parle de captation indirecte de fonds d’intérêt public.


1 Message

  • Lot-et-Garonne : le projet de Center Parcs essuie de lourdes critiques du CESER Le 13 mars 2015 à 17:28, par ContreDoncTerroriste

    Et encore, cet avis cinglant ne porte que sur le protocole d’accord. Le CESER n’a donc pas pu chiffrer complètement le siphonage d’argent public.
    Sur les 130 000 € d’argent publique absorbé pour chaque emploi créé, ils n’intègrent pas :
    - les défiscalisations Censi-Bouvard et TVA 0% (la plus grosse partie d’argent public).
    - les emplois ETP (Equivalent Temps Plein).

    En intégrant ces 2 basics, ce chiffre pourrait bien battre le triste record du CP de Poligny (344 000 € par emploi).
    Il semblerait que Mr Brémond, en fin de carrière, vise le Guinness Book pour un record mondial de siphonage d’argent public grâce au mot "Emploi". On peut saluer ce haut niveau de performance !!

    Pour info, voici la composition exacte des votants au CESER Aquitaine : http://www.ceser-aquitaine.fr/2014-09-08-Arrete-du-20-aout-composition.pdf

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable