PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

APPEL à des témoignages d’opposants divers au Center Parcs

Merci pour votre aide précieuse et urgente !

par PCSCP David.
Mis à jour le vendredi 5 décembre 2014

Nous nous adressons à vous aujourd’hui, adhérents et sympathisants, pour vous demander d’exprimer publiquement les raisons pour lesquelles vous êtes opposé.e personnellement à ce grand projet destructeur.

Mais aussi et surtout pour montrer aux élus porteurs du projet, politiques régionaux ou nationaux, qui usent de caricatures réductrices en traitant les citoyens opposants à ce type de projet d’extrémistes, de "djihadistes verts" ou de "zadistes" étrangers (en employant une connotation péjorative) que nous sommes en réalité des gens divers, et que nous sommes très nombreux à être du coin.
Montrons nos visages, les visages des mêmes citoyens qu’ils n’hésitent pas à solliciter en leur serrant la main quand ils ont besoin d’eux pour se faire élire !

A présent, Mr Cottalorda, successeur de Mr Vallini à la présidence du Conseil Général de l’Isère, affirme publiquement, pour justifier la suppression punitive des subventions du Conseil Général à la FRAPNA Isère, qu’elle rejoint les "extrémistes" en soutenant ou faisant appel à la désobéissance civile !
Quand on sait que la FRAPNA travaille sur ce dossier depuis 2009, et qu’elle a eu pour seul "tort" (aux yeux de Cottalorda) de déposer un recours devant la Justice, c’est tout simplement l’expression de la société civile que Mr Cottalorda inscrit dans "l’illégalité" !
Alors que tous les avis scientifiques et techniques sur le projet nous ont donné raison pour dire que ce dossier est hors la Loi sur l’eau et porte d’autres irrégularités, ce sont bien les élus qui se mettent eux-mêmes hors la loi en faisant passer en force ce projet et en se comportant en "extrémistes" de la croissance !

- Aussi, nous vous proposons de venir nous dire devant nos caméras, à visage découvert, en quelques mots, pourquoi vous êtes opposé.e à ce projet de Center Parcs dans les Chambaran, comment vous vous opposez, quelles sont vos actions, etc.

- Si la caméra ne vous convient pas, il est possible aussi de vous exprimer par écrit (en joignant si possible votre photo). (L’avantage aussi est que c’est plus rapide, car tout ça est assez urgent)
Exemple de canevas de témoignage :

Je m’appelle XYZ (nom ou pseudo), j’habite XYZ (département XYZ), je suis contre le Center Parcs Roybon pour telles et telles raisons, depuis XYZ années, je soutiens PCSCP de telle ou telle manière. + éventuellement : Par ailleurs, je soutiens tel ou tel autre collectif d’opposants, de telle ou telle manière , etc. + tout autre témoignage que vous jugerez utile.

Pour témoigner par vidéo, veuillez contacter Patricia par email qui envisagera avec vous le meilleur moment pour vous rencontrer, ou envoyez-nous directement vos témoignages écrits, par email de préférence, nous les publierons.

Merci pour votre aide précieuse et urgente !


12 Messages

  • APPEL à des témoignages d’opposants divers au Center Parcs Le 5 décembre 2014 à 17:27, par Gisèle PERRAUDIN

    Gisèle PERRAUDIN
    250 Chemin Le Brenier
    38940 MONTFALCON

    En 1976,mon frère et mon mari s’installent en tant qu’artisans menuisiers à Roybon pour une activité qui durera 34 ans, l’heure de la retraite ayant sonné.
    L’accueil chaleureux qui nous fût réservé restera gravé dans ma mémoire.
    "Des jeunes qui s’installent avec leurs enfants,il faut les aider" diront à ce moment Madame Marion Maire et son équipe.
    Ce ne seront pas que des mots.........

    En 2007,projet Center Parcs
    Rumeur ? infos ? ....On ne sait pas.
    Au fil des années,nous avons plus de précisions grâce aux nouveaux moyens de communication,et surtout nous avons deux sons de cloches.
    Je me dis que si ce projet ne respecte pas les règles environnementales qui me tiennent à coeur,la justice interviendra.
    Je reste confiante.
    Tous les évènements qui suivront (les informations concernant le financement entre autres) me pousseront à rejoindre et adhérer à l’association PCSCP.
    J’ai participé aux deux dernières manifestations et affiché mon refus de ce projet.

    Jamais je n’avais imaginé connaître pareille situation ici à Roybon.
    Mon erreur a été de faire confiance trop longtemps.Je le reconnais très humblement.

    Pour autant aujourd’hui,je ne veux pas raser les murs du village.
    Je n’ai commis aucun crime.J’ai toujours respecté l’ensemble des Roybonnais quelle que soit leur position.
    Je ne changerai rien à mon comportement.

    Répondre à ce message

  • APPEL à des témoignages d’opposants divers au Center Parcs Le 6 décembre 2014 à 10:44, par Ingeborg EILERS

    Bonjour,
    Je m’appelle Ingeborg Eilers, je travaille à Voiron (Isère) depuis 30 ans et j’y habite depuis 20 ans. Je fais partie du Comité Ecologique Voiron-Chartreuse depuis ces 20 ans, mais aussi d’autres associations, pour la défense de l’environnement notamment, et j’étais conseillère municipale écologiste au dernier mandat.
    J’ai toujours été contre le projet du Center Parcs à Roybon pour les raisons suivantes :
    1. Ce projet détruit une zone humide boisée, alors que par ailleurs, les pouvoirs publics déplorent la disparition de ces zones et protègent celles qui restent. Cette contradiction criante me révolte et montre que dans certaines situations, on donne la priorité à des intérêts particuliers au lieu de préserver le bien commun, qui sont l’eau, la biodiversité, le climat, les zones naturelles... Je ne répète pas tous les arguments des experts qui ont donné un avis négatif, mais je les partage. Si on se penche sur le dossier, cela va de soi.
    2. Je veux donner de la voix à ceux qui meurent en silence, qui ne manifestent pas parce qu’ils ne savent pas le faire, qui ne décident pas mais qui subissent : les animaux et les arbres et autres plantes de la forêt, massacrés à toutes vitesse, ou, s’ils ont pu s’enfuir, n’ont plus d’endroit où aller ni de quoi se nourrir. J’ai vu les dégâts lors de la dernière manif dimanche. J’ai vu quelques châtaigniers plusieurs fois centenaires qui restaient alors, en bordure de chemin, restes d’une ancienne châtaigneraie sans doute, réduite à néans sans respect. Bien sûr, on ne coupe pas toute la forêt des Chambaran, mais partout dans le monde on continue à rogner des bouts par-ci par-là, et le climat change, les espèces s’éteignent... On scie la branche sur laquelle on est assis et on entraine les autres espèces dans la chute, qui n’ont rien demandé.
    3- Ce projet est antidémocratique. Je ne suis pas d’accord que l’argent de mes impôts serve à financer des actionnaires et riches propriétaires par les 80 Millions € (!) de subventions et niches fiscales. Je préfère le donner à des associations dont PCSCP. Je demande que quand on dépose un recours, il soit suspensif dès le départ, car si la justice condamne le projet et la forêt est déjà déboisée, un dommage irréversible est fait. Alors la désobéissance civile et l’occupation physique apparaissent la seule solution qui reste et j’admire le courage de ceux qui le font. Au lieu de les décrier, les politiques devraient se dire que le projet est dépassé, que le contexte a évolué depuis le début de la démarche et qu’il vaut mieux l’abandonner maintenant, comme la Rocade Nord avait été abandonnée (heureusement) après l’enquête publique.
    Je n’ai pas de caméra, scan etc., vous n’aurez donc pas mon visage. Ma détermination devra vous suffire.
    Ingeborg Eilers

    Répondre à ce message

  • APPEL à des témoignages d’opposants divers au Center Parcs Le 7 décembre 2014 à 10:31, par pion roux

    bonjour,
    je souffre de voir les arbres tombés .chacun devrait planter son arbre ,et j’ai souffert de voir ses arbres tombés au sol
    d’autre parte utiliser de l’eau sans compter dans un centre de loisir est discutable
    d’autre part le touriste s’enfermera dans le centre ilne fera pas travailler les commerces de roybon
    un tourisme local pourrait apporter autant d’emplois

    Répondre à ce message

  • APPEL à des témoignages d’opposants divers au Center Parcs Le 7 décembre 2014 à 19:24

    Je m’appelle Françoise Rossetti,. je suis retraitée de l’Éducation Nationale.Je suis grand mère de 3 petits enfants. J’habite Saint Antoine l’Abbaye depuis presque 10 ans et suis adhérente à l’association PCSCP. depuis plusieurs années, depuis que j’ai compris ce qui était en jeu dans le projet de center parc à Roybon ; En effet, comme cela a été dit et confirmé lors de l’enquête publique, ce projet détruit une zone humide boisée, ce qui risque de poser de graves problèmes d’eau dans certains villages environnants. Ceci, alors que par ailleurs, les pouvoirs publics déplorent la disparition de ces zones et protègent celles qui restent. Cette contradiction criante me révolte et montre que dans certaines situations, on donne la priorité à des intérêts particuliers au lieu de préserver le bien commun, qui sont l’eau, la biodiversité, le climat, les zones naturelles... Je ne répète pas tous les arguments des experts qui ont donné un avis négatif, mais je les partage et je trouve totalement anti-démocratique que le préfet ait donné un accord en contradiction avec la loi sur l’eau. Je suis révoltée aussi par les mesures prises contre la FRAPNA.
    Par ailleurs, je ne suis pas d’accord que l’argent de mes impôts serve à financer des actionnaires et riches propriétaires par les 80 Millions € (!) de subventions et niches fiscales. Je préfère le donner à des associations dont PCSCP. Je demande que quand on dépose un recours, il soit suspensif dès le départ, car si la justice condamne le projet et la forêt est déjà déboisée, un dommage irréversible est fait.
    Je comprends que des emplois doivent être crées dans la région de Roybon : nous en avons besoin...mais il y a dans ces temps actuels, intérêt à créer de vrais emplois par exemple en favorisant dans notre région de petites entreprises qui répondent aux besoins actuels (exemple : des entreprises d’isolation des maisons...).plutôt que des emplois subalternes au service d’une mauvaise cause.
    Je soutiens l’action de PCSCP . j’ai participé aux marches non violentes de ces derniers jours et continuerait à le faire dans l’espoir que la justice de notre pays demandera d’abandonner ce projet de Center Parc, au profit d’autres plus conformes aux besoins de la société actuelle

    Répondre à ce message

  • APPEL à des témoignages d’opposants divers au Center Parcs Le 7 décembre 2014 à 19:40

    Je suis Jean Boudon, 83 ans, retraité, grand père de 4 petits enfants. j’habite Saint Antoine l’Abbaye et demande l’abandon du projet center parc à Roybon.
    Quelle idée de réaliser une Bulle en pleine nature sauvage ? Je trouve l’idée géniale dans le sens diabolique.
    Conservons avec amour et respect ce que nos anciens on su préserver : l’eau, l’air, les arbres, et sous ces mignonnes petites bêtes qui peuplent ces lieux et n’ont jamais élaborer de projet aussi nuisible.
    Les emplois ! oh oui ! créons des emplois, par exemple, en suscitant ou favorisant des entreprises travaillant :
    - pour l’isolation de l’ habitat existant. Des études sérieuses promettent des retours rapides sur investissement et des emplois par dizaine de milliers
    - le textile, autrefois florissant dans notre région, peut également avec des techniques renouvelées , modernisées, ouvrir la voie à des emplois sérieux.
    Rappelons nous que errare humanum est , perseverar diabolicum.
    Messieurs qui semblez grands,
    recevez cette lettre (la,la,la)
    abandonnez pierrette
    et partez en vacances !

    Répondre à ce message

0 | 5 | 10

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable