PCSCP
Pour les Chambaran SANS Center Parcs

Edito de janvier 2017

Lettre aux adhérent.e.s et autres soutiens

par Michel PIERRE, PCSCP.
Mis à jour le mardi 31 janvier 2017

Chers sympathisants,

Ce début d’année est l’occasion pour nous de vous adresser, en tout premier lieu, nos vœux les plus sincères pour 2017. Il nous permet également de vous redire l’importance de votre soutien actif dans le combat que PCSCP mène depuis maintenant sept ans contre le projet de P&V dans les Chambaran. Ce soutien constant, appuyé par vos encouragements chaleureux à l’issue de la publication des arrêts de la Cour d’appel de Lyon en décembre dernier, nous a permis de faire face aux pressions répétées que nous avons subies avant et au moment des audiences. Aujourd’hui, nous avons plus que jamais besoin de vous. En effet, malgré le « coup d’arrêt » au projet, salué par une partie de la presse lors du jugement du 12 décembre, nous savons que la lutte n’est pas terminée.

PDF - 122 ko
Affaire Center Parcs Roybon : tableau récapitulatif des arrêts de la Cour administrative d’appel de Lyon du 16-12-2016

Certes, les juges réunis en formation plénière ont suivi partiellement les conclusions du rapporteur public en donnant raison aux associations requérantes sur deux des trois dossiers examinés (pour mémoire, les dossiers « loi sur l’eau » et « assainissement »). En revanche, la cour a confirmé l’arrêté préfectoral du 16 octobre 2014 qui autorise P&V à détruire ou à déplacer des espèces protégées de leur habitat, contrairement cette fois aux conclusions du rapporteur public. Cette décision, nous en sommes conscients, laisse une porte ouverte à P&V, qui a par ailleurs annoncé, le jour même du jugement, son intention de se pourvoir en cassation dans le dossier « loi sur l’eau ».
- Voir tableau récapitulatif des arrêts en PDF

Nous sommes conscients également que l’aspect juridique, bien qu’important, ne constitue que l’un des volets de cette affaire, dont le caractère éminemment politique n’échappe plus à personne. On ne compte plus en effet les interventions, déclarations, pressions, insinuations, malveillances et attaques diverses enregistrées à longueur de semaine de la part d’élus, de responsables d’organismes professionnels, de chefs d’entreprise, d’une certaine presse, voire de simples citoyens aveuglés par les promesses de « retombées » économiques ou financières miraculeuses du Center Parcs sur notre région. Cet aspect des choses ne peut être sous-estimé dans le combat que nous menons en faveur de la protection de l’environnement et de nos ressources naturelles collectives.

23-11-2014 Zone humide des Center Parcs Chambaran à Roybon comme Sivens et Notre Dame les Landes {JPEG} Nous devons donc, plus que jamais, faire preuve de pédagogie. Il nous faut démonter les mensonges et les contre-vérités d’une propagande puissante et bien orchestrée, mais aussi expliquer et démontrer la réalité des faits par des expertises documentées, objectives, et incontestables.

Ce projet reste un mauvais projet au mauvais endroit. Il doit être abandonné définitivement.

Agissons ensemble maintenant pour ne pas subir demain.

Pour toute l’équipe de PCSCP
Michel Pierre

Rappel : En renouvelant votre adhésion, vous soutenez concrètement notre action. Le bulletin (téléchargeable) et les conditions d’adhésion à l’association se trouvent sur notre site rubrique agir/adhérer


Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Nos réseaux

Version imprimable de cet article Version imprimable